Avis et test du Breeze NXT


le meilleur pod : Breeze NXT

Design et Conception

Le Breeze NXT d’Aspire mesure 96 mm x 35 mm x 20,5 mm et pèse environ 75 grammes, lorsqu’il est rempli. Il ne mesure que 1 mm de plus que le Breeze 2 et, bien qu’ils pèsent à peu près le même poids, le NXT peut contenir 2,4 ml de e-liquide en plus.

Le NXT possède un drip tip et un bouchon anti-poussière amovible similaires aux autres, mais son corps est plus ergonomique et sa taille est plus cintrée pour faciliter la manipulation des boutons. Le bouton est parfaitement placé et n’a pas de cliquetis. La finition en aluminium satiné des autres modèles Breeze a été remplacée par un corps brillant qui offre un aspect et une sensation incroyables dans la main. Mais il laissera apparaître les empreintes de doigts graisseuses.

La cartouche est toujours aussi bien fixée qu’elle l’était dans le Breeze 2, mais elle est maintenant montée par pression au lieu d’être relâchée par un bouton à ressort. Il y a moins de points de défaillance qu’avec le modèle précédent. La cartouche s’enclenche et ne sort pas accidentellement, même si vous la faites tomber.

Première prise en main

Le capuchon anti-poussière qui se trouve sur l’appareil à la sortie de l’emballage est très pratique lorsqu’il est dans une poche, mais il ne l’est pas quand on veut vaper tranquillement. Enlevez-le et mettez-le de côté.

Retrait de la cartouche : La cartouche est bien en place. J’aime que les cartouches soient si bien fixées, mais cela peut être difficile pour les personnes qui ont du mal à saisir les choses.

Remplacement de résistances : Lorsque vous allez ajouter une nouvelle résistance, il vous suffit de l’aligner avec les côtés de la partie inférieure du boîtier. Ensuite, vous appuyez sur la tête. Mais pour la retirer la bobine, vous allez devoir utiliser vos ongles. C’est plus pratique que de la visser et les joints toriques sur la tête permettent un ajustement serré.Par contre, il est compliqué, voire impossible de changer de résistance si vous avez encore du e-liquide sans épanchement.

Recharge : Sur un côté de la cartouche, il y a un bouchon carré en silicone. Il est verrouillé sur la cartouche, et en dessous il y a un grand orifice de remplissage. Chaque flacon compte-gouttes y trouvera sa place, et vous pourrez verser le e-liquide directement dedans. Comme le NXT contient beaucoup de liquide, vous serez surpris du temps qu’il faut pour le remplir. Mais lorsque vous voudrez vider la cartouche, l’orifice de remplissage unique créera une pression de vide qui fera que le liquide restera dans la cartouche, même après avoir retiré la grande languette. Vous devrez secouer un peu la cartouche pour que le e-liquide s’écoule.

Réglage de l’AirFlow : Le réglage de l’AirFlow est placé sur le côté de l’appareil. Il y a un petit cadran métallique, comme le cadran de volume sur les vieux baladeurs, qui règle le débit d’air. Vous pouvez le laisser ouvert, à mi-chemin, totalement fermé, ou à des degrés variables entre les deux. C’est une fonction incroyablement utile. Mais en raison de la position des cadrans sur le côté de l’appareil, le flux d’air peut être accidentellement bloqué. C’est quand même une énorme amélioration par rapport au modèle précédent. Avec le Breeze précédent, vous deviez retirer l’embout, régler le débit d’air, puis remettre l’embout en place.

Résistances

Ce sont des résistances de 0,8 ohms. Elles ne sont compatibles avec aucun autre appareil, et aucune des anciennes résistances Breeze ne fonctionnera dans le NXT.

Ces résistances à mailles Kanthal de 0,8 ohms ont de grands orifices de mèche, et une base aplatie qui fait que pour les retirer et les insérer, il suffit de tirer et de pousser. Ce sont des résistances à haute performance. Elles peuvent fonctionner avec du e-liquide 50/50, mais je pense qu’il vaut mieux s’en tenir à du e-liquide concentré en VG. De plus, je vous déconseille le sel de nicotine avec ces résistances.

Performances

Ma première impression est que le NXT a des performances supérieures à la moyenne. La saveur est assez prononcée, et le hit est intense. Au début, la vape est chaude et puissante car le Breeze NXT utilise le mode bypass. Les performances commenceront à s’adoucir au cours de la durée d’utilisation de la batterie. Cela signifie que le hit diminuera en intensité à mesure que la batterie se déchargera. J’aurais préféré une puissance constante et des watts réglables.

Le NXT s’arrête tranquillement, et je n’ai pas eu de crachat en retour. Mais il y a eu une petite fuite au fond de la nacelle qui peut ou non devenir un problème par la suite. De plus, le tirage automatique semble être presque trop réactif. Parfois, je l’ai entendu s’activer en le tenant et en balançant mon bras. Je me demande comment il se comporterait en conduisant avec les vitres baissées. Dans le manuel d’instructions, il est indiqué que l’appareil doit être éteint (cinq clics) lorsqu’il n’est pas utilisé pour éviter les ratés d’allumage. Je préférerais une fonction marche/arrêt en une seule étape si c’est la seule façon de se prémunir contre le risque d’allumage par l’appareil lui-même. Je ne dis pas que j’ai eu des problèmes avec mais simplement que j’ai quelques inquiétudes.

Batterie et autonomie

L’autonomie de 1000 mAh de la batterie du NXT est à peu près moyenne pour la taille de l’appareil. Il résistera à une journée de forte vaporisation, et jusqu’à deux jours de vaporisation modérée. Elle est chargée via un port micro USB sur le côté de l’appareil.

Une fois que la batterie est en dessous du seuil de coupure, la LED clignote en rouge. Pendant la charge, la LED du bouton indique le niveau auquel se trouve l’état de charge.

Vert : 3,8 V et plus
Bleu : 3,5 V à 3,8 V
Rouge : 3,5 V ou moins

Lorsque vous allez charger l’appareil, le voyant d’état de charge devient bleu après 60 secondes. Si vous voyez le bleu, cela ne signifie pas nécessairement que l’appareil est à mi-chemin de sa charge. L’appareil est complètement chargé lorsque le voyant vert s’éteint. La charge prend 90 minutes pour se compléter lorsque la batterie est complètement déchargée.

 

Avantages

  • Bonne prise en main
  • Bonne finition
  • Réservoir de bonne taille
  • Hit intense et chaleureux sur batterie neuve
  • Le port de recharge latéral est super pratique
  • Le cadran de AirFlow externe facilite les réglages
  • Un goût exquis

Inconvénients

  • Résistances trop spécifiques
  • Problème possible d’allumage automatique si l’appareil n’est pas éteint

Le verdict

Note de la rédac : 4/10

J’ai entendu beaucoup de bien du NXT avant de l’utiliser, donc j’avais quelques attentes. Je ne pense pas qu’il soit aussi bon que ce que j’avais entendu dire.

Je pense qu’Aspire cartonné avec ce design. Il a des spécificités super utiles et il est vraiment facile à utiliser. Mais je ne suis pas un fan du mode bypass. L’expérience de vape est si intense sur une batterie complètement chargée, dommage que la sensation se ternisse avec la durée de charge de la batterie. Ce n’est pas qu’il ne soit pas bon avec moins de puissance, mais je reste déçu.

Enfin, la performance de la résistance m’a également déplu. Seule une résistance sur trois que j’ai utilisée jusqu’à présent a bien fonctionné. Les deux autres n’ont pas pu dépasser 2 ml de e-liquide avant que je ne les jette, et pourtant la « bonne » résistance, je l’ai conservé pour vaporiser 15 ml. En raison de ces désagréments, je ne peux que faire une recommandation timide pour le moment.

Laisser un commentaire