Quels sont les premiers effets de la vapoteuse sur l’organisme ?


La nouvelle mode consiste à vapoter la cigarette électronique afin de se défaire des habitudes de la cigarette classique. Toutefois, les effets de la cigarette électronique ne sont pas encore clairement définis. Il existe donc plusieurs effets possibles du e-cig sur l’organisme. Quelques-uns des effets de la cigarette électronique dans cet article.

Le risque de dépendance 

Tout ce qui est inhalé ou consommé présente des effets néfastes sur l’organisme. Vapoter ne fait donc pas exception à cette règle. Cette action présente des risques d’effets secondaires sur le très long terme sur votre organisme.

La dépendance est l’un des effets qui se fait ressentir le plus vite. Une bonne partie des produits de vapotage contiennent de la nicotine. Il existe une  méthode permettant de définir la quantité idéale pour soi-même. Cependant, beaucoup de personnes choisissent de ne pas y faire attention et de donner dans l’exagération. Dès lors, les effets se font ressentir plus nettement sur l’organisme. Nonobstant le fait que la cigarette électronique n’ait pas d’effet psychoactif, elle peut présenter des risques de dépendance. 

En effet, il a été prouvé que certains « pod » contiennent autant de nicotine qu’un paquet de cigarettes. 

Les risques de maladies pulmonaires ou les aggravations 

Tout fumeur se retrouve gravement exposé à tout type de maladies pulmonaires. Si les maladies étaient déjà existantes avant la consommation de tabac, il risque d’y avoir une aggravation. Par exemple, les risques de cancer du poumon et de MPOC sont très élevés pour les fumeurs.

Une étude réalisée sur des sujets souffrant de maladies pulmonaires a permis de constater qu’une bonne partie sont soit des fumeurs invétérés ou dépendants. 

La cigarette électronique présente également les risques de maladies pulmonaires d’autant plus qu’il s’agit de vapotage. Plus clairement, tout ce qui aborde le vapotage inclut des risques de maladies pulmonaires. 

Une maladie pulmonaire est donc un effet à long terme qui est remarqué sur l’organisme.

Mieux encore, vous pouvez vous exposer à d’autres maladies pulmonaires comme l’asthme. Vapoter revient à inhaler beaucoup de substances nocives à l’intérieur de l’organisme. Et même si celui-ci présente moins d’effets néfastes que la cigarette classique, il n’en reste pas moins dangereux. Déjà que l’organisme se retrouve affecté, il n’y a donc plus de circonstance atténuante. 

Il faut quand même retenir que la cigarette électronique est un excellent moyen pour réduire les risques en dépit de tout.

Les maladies cardiovasculaires ne sont pas également à mettre à l’écart. Le vapotage peut conduire à toutes sortes d’affections négatives pouvant nuire à l’organisme.

Effets et symptômes à court terme

Plusieurs symptômes sont à surveiller pendant votre vapotage. Ils surviennent très vite sans mettre beaucoup de temps. Il s’agit entre autres des douleurs thoraciques, des essoufflements, la toux, les nausées, les vomissements et les diarrhées. Ces divers symptômes peuvent survenir pour vous prévenir des divers dégâts subis par vos poumons.

Dès lors que vous remarquez ces symptômes, il est nécessaire de demander l’assistance d’un professionnel de santé ou de recourir à une assistance médicale directe. 

Cela vous permettra de solutionner au fur et à mesure vos problèmes. Mieux, une méthode d’usage de la cigarette électronique pourrait vous être recommandée afin de limiter les risques.

Laisser un commentaire