Qu’est ce que la certification AFNOR pour les e-liquides ?


C’est la première certification e-liquide au monde. L’AFNOR est conçue pour rassurer les vapoteurs, promouvoir des produits de haute qualité et accompagner le développement de la cigarette électronique sur le marché français. Pour les industriels, c’est une manière privilégiée de répondre aux exigences de qualité et de sécurité européennes et françaises. Il importe donc de savoir ce qu’est l’AFNOR pour les e-liquides.

Présentation de l’AFNOR

L’Association Française de Normalisation, plus connue sous le sigle d’AFNOR, est une association qui peut créer et coordonner des normes au niveau national et international. Cela nécessite le lancement de marques NF ou AFAQ sur les produits pour assurer la cohérence des produits dans la production, l’élaboration, la qualité et les compétences professionnelles.

Que le produit soit dans un marché émergent pour tous les consommateurs, les entreprises certifiées par l’organisation AFNOR peuvent bien s’illustrer. Cela constitue en l’occurrence une garantie de disposer de produits de la plus haute qualité.

Ainsi, la certification AFNOR peut garantir les exigences standards des consommateurs pour l’utilisation d’ingrédients pharmaceutiques ou alimentaires. À l’inverse, l’AFNOR peut également restreindre l’utilisation de colorants ou de saccharose générateurs d’éléments tels que le diacétyle ou le formaldéhyde, cuits à la vapeur. En matière de cigarette électronique, l’AFNOR présente des dispositions au sujet des e-liquides.

Les dispositions de la certification AFNOR sur les e-liquides

Depuis 2016, la France supervise le vapotage des e-liquides à travers la Directive sur les Produits du Tabac (DPT). L’AFNOR a d’ailleurs permis d’établir les principaux points de la réglementation ainsi que les dispositions françaises relatives aux e-liquides.

À ce niveau, il s’agit de la capacité de l’e-liquide nicotiné. Celle-ci est limitée à 10 ml de liquide contenant de la nicotine. Elle ne doit pas non plus excéder 20 mg dans le Devon pour assurer la sécurité des enfants dans tous les flacons de pilules électroniques.

Aussi, la vente d’e-liquides doit passer son enregistrement Anses avec des informations détaillées sur sa composition et des tests toxicologiques. Ledit enregistrement a pour vocation de garantir la sécurité des produits de consommation. Tout ce processus a pour ambition d’obtenir un contrôle national en matière d’e-liquides. Ces dispositions permettent également de détecter des éléments toxiques connus dans la vapeur, comme le diacétyle ou même le formaldéhyde.

Les avantages de la certification AFNOR sur les e-liquides

Avec l’aide des professionnels de santé, des associations de consommateurs d’autres structures, l’AFNOR a créé la norme expérimentale XP D90-300. Il s’agit de la première norme au monde pour les produits de vapotage.

Les éléments de la norme expérimentale XP D90-300

La norme expérimentale XP D90-300 se compose principalement de trois parties.

La première concerne les équipements (e-cigarettes, boîtes, libérateurs, etc.). Elle spécifie les exigences générales de sécurité pour les cigarettes électroniques utilisées avec des e-liquides (avec ou sans nicotine). Il ne s’applique pas aux équipements contenant du tabac.

La seconde traite des e-liquides. Elle spécifie les exigences générales de sécurité et d’information pour l’e-liquide (avec ou sans nicotine) et son emballage. Il fournit également des méthodes d’analyse appropriées. La troisième et dernière traite exclusivement des émissions (combinaison matière/e-liquide).

Avec cette norme, il y a une pléiade de garanties relatives aux e-liquides.

Les garanties de l’AFNOR sur les e-liquides

Cette norme est expérimentale et surtout volontaire. La certification AFNOR est une garantie que l’organisme de contrôle accrédité a vérifié que le fabricant répond aux normes requises. L’AFNOR offre des garanties suivant la certification XP-D90-300-2. Celle-ci est en l’occurrence basée sur plusieurs exigences.

Tout d’abord, il y a une sélection stricte des matières premières. Ensuite, elle garantit des e-liquides l’exclusion des métaux lourds, du sucre et des édulcorants, des huiles végétales et minérales, des vitamines et des minéraux, des additifs irritants, du formaldéhyde libéré et d’autres substances. Par suite, l’AFNOR vérifie la concentration des substances suivantes dans l’e-liquide : diacétyle, acroléine, acétaldéhyde, formaldéhyde. La norme définit son niveau le plus élevé.

Par ailleurs, les informations sur les produits sont fournies aux consommateurs. L’aide doit être fournie en ligne et par téléphone. Voilà en somme ce qu’est la certification AFNOR pour les e-liquides.

Laisser un commentaire